Maayan présente

La Dépêche du Midi 8 août 2012

Cintegabelle, festival "31 notes d'été"

Dans la belle nuitée azurée de samedi, le parc Rivals arborait un ciel digne des contes des mille et une nuits.

Le trio Maayan, ses deux musiciens et sa chanteuse-conteuse-poète Naïma Chemoul ont empli la soirée de mille et un bonheurs. Le choix du Conseil général de la Haute-Garonne lors de ses 31 Notes d'été s'avère toujours pertinent pour faire découvrir de nouveaux horizons musicaux. Les voix séfarades venues de la lointaine Andalousie, ont été portées par les femmes juives séfarades vers l'occitanie puis l'empire ottoman.


Naïma Chemoul a su mettre en exergue cette singularité et cette histoire toujours présente. Elle explore ses origines, celles des femmes séfarades. Elle chante leurs mots, leur langue, leur quotidien. Elle honore leur mémoire et conte leur histoire. Elle fait entendre leurs voix.
 

Samir Hammouch au qânoun, et Bonaventure Akoto aux percussions, mettent leurs connaissances de la musique arabo-andalouse et orientale, leurs talents et leur sensibilité artistique au service de ces chants de femmes. Ensemble, ils explorent ce patrimoine musical, affirment leur liberté d'artistes d'aujourd'hui, entre occident et orient, tradition et modernité et jouent une musique intemporelle et sans frontière et surtout sans animosité… la plus belle leçon de ce récital.

photo Jean Franctoul

 

La Dépêche du Midi
8 août 2012
photo : ©Francktoul